Guérir les blessures

Guérir les blessures

03 juillet 2019 | Richard Ramsbotham

La Première Guerre mondiale a causé des blessures dont les conséquences se manifestent encore aujourd’hui. Du 14 au 15 septembre, à Londres, une rencontre traitera de leur guérison.


La Première Guerre mondiale fut un profond traumatisme pour l’âme de l’Europe. La crise que nous vivons à travers le Brexit montre que le juste rapport entre la Grande-Bretagne, l’Europe et le monde reste une énigme qui n’a pas trouvé de solution.

L’intitulé exact de la rencontre, « Healing the Wounds of Europe » témoigne de l’idée que cette énigme ne sera pas résolue avant que nous n’identifions les profondes blessures existentielles dont souffre l’Europe et que nous ne nous questionnions, avec sérieux, positivité et en détail sur ce qui lui manque et ce dont elle a besoin pour sa guérison.

Le but de la rencontre n’est pas d’argumenter pour ou contre telle ou telle approche majoritaire mais d’élaborer de nouvelles perspectives, de possibles voies pour dépasser les forts clivages que nous vivons de façon croissante. Nous souhaitons y parvenir grâce à des apports profonds et rigoureux : Terry Boardmann, de Grande-Bretagne, traitera des échos et des parallèles entre 1919 et 2019 et Wilbert Lambrechts, de Belgique, évoquera le concept de nation. Nous tenterons en outre, grâce à des présentations artistiques nées elles aussi d’une confrontation approfondie avec les blessures de l’Europe et la participation de toutes les personnes présentes à des entretiens ouverts de contribuer à une possible guérison.


Rencontre « Healing the Wounds of Europe. Imagining a New Europe. Solving the Brexit Riddle, Re-Evaluation the Events of 1914-1919 », 14 et 15 septembre, Rudolf Steiner House, Londres.

Web
www.rsh.anth.org.uk/whats-on/s...