La participation, une façon d‘affronter des situations incertaines

La participation, une façon d‘affronter des situations incertaines

19 octobre 2021 Sebastian Jüngel 1059 vues

Qu‘il s‘agisse de la société, de l‘entreprise ou d‘auto-coaching, les conditions préalables et les valeurs permettant de faire face aux exigences ont changé. Alors que la sécurité et les connaissances sont de moins en moins porteuses, de nouvelles compétences sont nécessaires pour pouvoir agir ensemble dans des situations inédites et incertaines.


« Nous venons d‘une époque où il s‘agissait de contrôler, de maîtriser et de prévoir, alors que la nouvelle ère consiste à apprendre à gérer l‘incertitude », affirme Remco Bakker, directeur exécutif du Centrum Indicatiestelling Zorg aux Pays-Bas et partenaire de l‘Association mondiale du Goetheanum. Cela exige d‘aborder l‘incertitude autrement.

Également partenaire de l‘Association mondiale du Goetheanum, la consultante Marjatta van Boeschoten l‘a perçu grâce à son expertise juridique des structures du type ‹ The winner takes it all › (le gagnant emporte la mise) : dans les entreprises, les personnes s‘efforcent d‘obtenir des avantages mutuels et de coopérer, ce qui permet aussi d‘établir des relations de travail productives et à long terme. D‘après ses observations, l‘ouverture, l‘écoute, la communication et le développement d‘idées créatives concourent à ce but.

Même si l‘implication d‘un maximum de collaborateurs présente certainement des risques pour une organisation complexe, Remco Bakker a lui aussi constaté que la confiance, l‘ouverture et l‘action fondée sur des valeurs servent l‘entreprise. Or si l‘organisation est considérée comme une intelligence collective, le fait de s‘attaquer à des tâches ensemble en impliquant le plus de compétences et de potentiels possible peut finalement s‘avérer plus sûr que de tenter de les résoudre par une personne seule ou un comité.

Cela présuppose que les personnes impliquées se fassent confiance et se considèrent ensemble comme des apprenants dans un champ social donné. Dans ce domaine, ce qui doit être fait n‘est pas dicté d‘avance ; les participants cultivent l‘ouverture à des possibles jusqu‘alors inconnus, se confrontent aux points de vue des uns et des autres, cherchent de nouvelles formes et assument ensemble la responsabilité de l‘ensemble.


Traduction : Jean Pierre Ablard

Web World Goetheanum Association

Photo : Participer : impliquer un maximum de savoir-faire (symbolique; photo : Ariane Totzke)