La tripartition sociale

La tripartition sociale

01 mai 2019 | Gerald Häfner

Du 5 au 7 avril s’est tenu à Stuttgart le congrès « Pulsation vers le futur. 100 ans de tripartition sociale » réunissant jusqu’à 650 participants.


En 1919, peu après la fin de la Première Guerre mondiale, est parti de Stuttgart un mouvement populaire. Sous le nom de Tripartition de l’organisme social, il militait pour une refondation en profondeur de la société reposant sur l’autodétermination des personnes dans tous les domaines. Cette approche était très en avance sur son époque. Aujourd’hui le sauvetage du climat, de la planète, de l’amour pour le prochain et de la dignité humaine exigent une transformation en profondeur du système. Cela rend la tripartition de l’organisme social plus actuelle que jamais. Le propos du congrès était non seulement de montrer son idée et son histoire, mais surtout de chercher les réponses qu’elle peut donner aux questionnements et devoirs d’aujourd’hui. Dans son discours d’ouverture, le maire de la ville a mis en évidence le fort impact passé et présent des initiatives anthroposophiques sur la ville de Stuttgart. À côté de grandes conférences (Nicanor Perlas, Gerald Häfner) sur l’actualité et l’avenir de l’impulsion de la tripartition, le véritable noyau du congrès était la Foire aux possibilités. Plus de 100 initiatives en quatre fois 26 groupes de discussion y ont présenté leur travail aux participants montrant de façon convaincante la vitalité jamais démentie de cette approche et les nombreuses possibilités de s’engager.

Une partie occultée de l’histoire a ainsi été remise à la lumière et les participants ont pu faire la connaissance d’une myriade de personnes et d’initiatives magnifiques qui, à partir de cette impulsion, œuvrent concrètement pour un monde meilleur.