Développement humain

Développement humain

03 juillet 2019 | Redaktion

Le second module du All Africa Anthroposo­phic Training aura lieu du 27 aout au 3 septembre au Zimbabwe. Le sujet sera la compréhension du corps éthérique ou corps de vie.


La formation en anthroposophie en Afrique se présente en cinq modules qui peuvent être pris à l’unité ou en package. Les participants se retrouvent pendant une semaine tous les ans sur cinq années. Le premier module a eu lieu à Nairobi en 2018 (Anthroposophie aujourd’hui, nº 10, 2018).

Font partie du concept des cours intensifs, la rencontre de collègues issus d’autres cultures, le travail sur des sujets d’intérêt commun et la vie sous un même toit. De plus, la nature soutient les exercices d’observation goethéenne.

Il s’agit dans cette formation d’éveiller une compréhension du développement humain individuel et de la mission culturelle de l’anthroposophie.

Le second module est consacré essentiel­lement aux questions suivantes : Qu’est-ce que la vie ? Qu’est-ce qui rend la vie humaine individuellement et socialement vivable ? Comment les créatures sont-elles reliées entre elles ? Comment faire fructifier notre connaissance de la vie au quotidien ?

Les gestes eurythmiques des mouvements des planètes et du zodiaque sont introduits de façon à ce que les participants vivent les sept processus de vie et les comprennent d’un point de vue goethéen.

Également au programme, une introduction aux fondements de l’agriculture biologique et biodynamique, à la pédagogie Steiner-Waldorf, à la médecine anthroposophique et à la pédagogie curative. Les participants sont initiés à la célébration des fêtes de l’année comme base d’une nouvelle culture familiale.

Il s’agira d’observer dans quelle mesure les idées de la tripartition sociale pourront être appliquées de façon autonome en Afrique.


Web www.allafricaanthroposophictra...