Organiser la société de manière constructive

Organiser la société de manière constructive

10 mai 2021 39 vues

Les sociétés humaines traversent des processus de transformation complexes : le climat, la recherche de modes de coexistence appropriés, le statut de l'individu et le numérique attirent actuellement l'attention sur le thème de la relation. Pour le traiter, le Goetheanum préconise le dialogue transdisciplinaire.


« Les mesures de lutte contre la pandémie entraînent des phénomènes et des conséquences d’un genre neuf qui marquent et restreignent massivement notre vie », déclare Christiane Haid, responsable des sections des sciences du vivant et des arts plastiques du Goetheanum. « Pas question de rester les bras croisés ! Nous pouvons façonner l‘avenir de façon autonome et constructive. »

Se confronter aux bouleversements sociétaux révèle des comportements typiques tels que déni, colère et retrait ou dépression. Si le travail s’impose une fois la crise passée, les domaines d’action sont complexes. « Il faut une pensée en réseau basée sur une interaction pluridisciplinaire. Cela présuppose une approche dialogique », dit Ueli Hurter, coresponsable de la section d’agriculture et membre du Comité directeur. Christiane Haid, Ueli Hurter et la direction du Goetheanum sont convaincus que les crises actuelles peuvent aussi être abordées de façon active, grâce à une collaboration transdisciplinaire et en dialogue avec les experts invités à travailler au Goetheanum.

Ces bouleversements reflètent des relations perturbées entre les personnes, envers la nature et le cosmos. La crise climatique attire par exemple l‘attention sur la relation terre/soleil. Ne diriger son regard que vers les hauteurs de l’atmosphère dilue l‘attention vers le bas, où le climat s’exprime dans le sol et à sa surface, avec les forêts comme poumons verts et la terre comme puits de carbone.

Pour concevoir des scénarios de sortie de crise, on utilise souvent des algorithmes prédisant l’avenir à partir de modèles et de données. Ce puissant principe du monde numérique déduit l’avenir à partir de processus existants ou de l‘hypothèse qu‘il s’agit de modèles. La recherche d’idées forgeant l‘avenir de façon inédite commence ailleurs, par exemple quand l’être humain admet être plus qu‘un système biologique, à savoir un individu créateur doué d‘inspiration. Une conséquence de cette attitude peut être une formation combinant connaissances et compétences de façon à aborder avec créativité des enjeux auxquels on ne s’attendait précisément pas. En ce sens, la culture revêt une importante systémique.


Traduction : Jean Pierre Ablard

Série de conférences
(allemand et anglais) Vie et société en mutation, le lundi à 20 h du 12 avril au 28 juin 2021, accès gratuit

Web goetheanum.tv

Foto: Xue Li