Promouvoir le potentiel du vivant

Promouvoir le potentiel du vivant

04 novembre 2021 Sebastian Jüngel 1001 vues

L'agriculteur Manfred Klett considère l'agriculture comme une science des relations nourrie par l’art. Les relations vivantes en agriculture sont la clé permettant de stimuler les êtres vivants qui y agissent. L'agriculture devient ainsi une impulsion créatrice de culture.


Pour Manfred Klett, l'agriculture est plus qu'un métier pratiqué dans les champs et l'étable. Elle part dans un premier temps de ce qui est donné dans la nature, du sol, des plantes et des animaux. Les saisons et la rotation des cultures ont par exemple un effet dynamisant sur la qualité des sols. Pour cet agriculteur titulaire d'un doctorat en pédologie, la tâche de l'agriculture consiste à reconnaître et à créer « des interactions, par exemple entre le soleil et la chlorophylle, les rythmes lunaires et les phénomènes météorologiques, les fleurs et les insectes pollinisateurs, les vers de terre et la formation d'humus ».



Pour Manfred Klett, l'agriculture est un art. Cela signifie qu'une « expérience d'idées élaborée intérieurement » s’exprime « vers l’extérieur à travers le travail ». Il crée ainsi une contre-image de l'agriculture moderne, souvent caractérisée par des processus industriels, une bureaucratie qui réglemente et contrôle et des marchés anonymes. En créant des relations « à travers lesquelles les plantes, les animaux domestiques et les sols cultivés peuvent se développer de façon idéale dans toute leur diversité », l'agriculteur permet d'accroître la mise en valeur du potentiel du vivant. L'agriculture biodynamique le réalise par exemple à travers la gestion et la préparation du compost.


Dans son livre Von der Agrartechnologie zur Landbaukunst, Manfred Klett décrit l’essence de l'agriculture et son histoire culturelle et développe les fondements de l'agriculture biodynamique en lien avec l'anthroposophie. Il aborde entre autres le sol, la rotation des cultures, la fertilisation, les préparations biodynamiques, l'individualité agricole et la formation de communautés agricoles. Se saisir de ces principes fondamentaux confère à l’agriculture sa dimension culturelle et sociale.


Livre Manfred Klett Von der Agrartechnologie zur Landbaukunst. Wesenszüge des biodynamischen Landbaus, Verlag am Goetheanum 2021, 488 Seiten, 54 Franken