Renforcer la confiance en période de pandémie

Renforcer la confiance en période de pandémie

17 mars 2021 Sebastian Jüngel 1737 vues

Depuis le début de la pandémie, enseignants, éducateurs et parents ont été confrontés à la tâche de maintenir la relation aux enfants, permettre leurs apprentissages et soutenir leur développement. Dans une série de vidéos, des enseignants proposent des suggestions sur la manière de procéder.


Relation vivante entre toutes les parties concernées, spontanéité, optimisme, créativité, formation d’une communauté, tous ces facteurs importants dans l‘éducation sont plus difficiles à réaliser du fait des mesures visant à contenir la pandémie de coronavirus. « Les désaccords nés du stress et de la fatigue entraînent des différends plus souvent qu‘à l‘accoutumée. Les activités scolaires restreintes et le manque de loisirs pour les enfants surchargent les parents », observe Philipp Reubke, coresponsable de la Section pédagogique du Goetheanum. « Ces circonstances nous appellent à renforcer ou à découvrir des ressources », poursuit-il. A titre d‘exemple, il raconte sa confrontation lors d‘une randonnée avec un pont étroit sans garde-corps. Au lieu de se figer dans la peur, il chanta avec les enfants une chanson les invitant à se mettre en file indienne. Ain-si soutenus, ils purent traverser le pont en toute sécurité. On le voit : faire confiance en ses propres forces et dans les capacités des autres permet également de faire face à des situations difficiles.

Avec sa série de vidéos « Créer la confiance », la Section pédagogique du Goetheanum ouvre donc un espace de suggestions pédagogiques adaptées à cette époque de limitation persistante de la vie sociale. Coresponsable de la Section pédagogique du Goetheanum, Claus-Peter Röh déve-loppe trois impulsions pédagogiques permettant de s‘orienter avant, pendant et après le cours : se tourner vers la personnalité des élèves, réfléchir à sa propre intention et prendre conscience de ce qui a été créé ensemble. « C‘est seulement en surmontant ce qui isole et sépare qu‘un nouveau nous peut être formé », poursuit-il. Son collègue Florian Osswald a fait l‘expérience que, con-fiant dans leur suivi créatif pendant le sommeil, les situations difficiles peuvent être transformées en idées apportant du neuf. En ce qui concerne les enfants, Constanza Kaliks, également en charge de la Section, propose de créer des situations dans lesquelles ils se sentent vus et désirés.


Série de vidéos Créer la confiance. L‘éducation en temps de pandémie (Sous-titres en allemand, anglais et espagnol)

Traduction : Jean Pierre Ablard

Photo: Charlotte Fischer