Se confronter avec les Ambiances de Nature

Se confronter avec les Ambiances de Nature

23 août 2021 631 vues

La section des arts plastiques invite à participer, à travers des travaux inspirés des Ambiances de Nature de Rudolf Steiner, à une rencontre et une exposition prévues en 2022.


Il y aura 100 ans en 2022, la peintre et sculptrice Henny Geck demanda à Rudolf Steiner une formation permettant aux peintres de se familiariser avec les lois objectives du spirituel. C’est ainsi qu’à l’été 1922, Rudolf Steiner créa neuf esquisses au pastel sur le thème des Ambiances de Nature ; d’autres suivirent ultérieurement.

Après les conférences sur l’Expérience de la couleur de mai 1921 (GA 291), dans lesquelles Rudolf Steiner traita des couleurs-image et couleurs-éclat, on peut s’étonner des motifs qu’il donna alors aux peintres. Le point de départ de ce parcours didactique ne présente pas d’accords chromatiques mais des motifs tirés de processus à l’œuvre dans la nature (Lever de soleil, Coucher de soleil, Lune brillante, Arbres en fleurs ou en fruits, Arbres d’été et Coucher de lune). Un subtil chemin est ainsi suggéré, qui vise l’intérieur des processus naturels et s’attache aux effets de la lumière dans son apparence cosmique et dans les phénomènes de la nature.

Étude des phénomènes naturels

L’étude fidèle des phénomènes naturels pouvant être expérimentés par les sens est une base essentielle qui permet ensuite de suivre de manière plus approfondie les effets de la lumière dans les phénomènes naturels et de les mettre en scène dans des expériences colorées. Comment se comporte la lumière lorsque le soleil se lève ? Quelles nuances de couleurs sont alors agissantes ? Et comment se comporte-t-elle au coucher du soleil ? D’autres ambiances colorées entrent-elles en jeu ? Où prédominent les teintes froides et les teintes chaudes et que signifie cela pour la composition globale de l’image ? Quelles formes réclament les différentes nuances de couleurs et le motif lui-même ? Quelle expérience intérieure des couleurs en résulte pour les peintres et les spectateurs et comment cela agit-il sur l’âme ? Le fait de travailler sur les esquisses de Rudolf Steiner conduit-il à une autre perception de la nature ?

Depuis 100 ans, des artistes d’orientations et d’horizons extrêmement différents travaillent avec les exercices que représentent ces esquisses.

Semaine intensive sur les Ambiances de Nature

Après la première génération d’élèves formés par Henny Geck, Gerard Wagner, Walter Roggenkamp, Fritz Billing et d’autres ont repris et développé ces motifs de différentes manières. La génération suivante les a à nouveau traités d’une autre façon. Afin d’honorer ce travail, de le documenter et de permettre de vivre les impulsions créatives qui en émanent, la section des arts plastiques organise au Goetheanum, du 1er au 8 août 2022, une semaine intensive sur ces esquisses. Elle sera consacrée à ces propositions de travail et à la façon dont elles ont été traitées de diverses manières depuis 100 ans. La section prie les artistes qui ont travaillé sur cette base de présenter leurs travaux et de décrire leur approche. Elle sélectionnera certaines de leurs contributions pour les présenter lors de la rencontre et à l’occasion d’une exposition.

Cette semaine a pour but d’échanger sur les différentes approches du travail sur les esquisses et d’initier les profanes amateurs d’art à ce travail. Dès le 1er août 2022, l’exposition présentera des esquisses de Rudolf Steiner ainsi que des œuvres de Henny Geck, Gerard Wagner, Elisabeth Wagner-Koch, Walter Roggenkamp, Fritz Billing et d’autres artistes. La section serait heureuse de compter sur la participation de jeunes créateurs.

Merci de lui faire parvenir vos documents sous forme numérique ou imprimée, accompagnés d’une brève description de votre travail.


Contact Goetheanum, Section des arts plastiques, Naturstimmungen, Rüttiweg 45, 4143 Dornach, Suisse, sbk@goetheanum.ch